[Windows] Windows 10 : Différences entre les versions « Current Branch », « Current Branch for Business » et « Long Term Servicing Branch »

Depuis la sortie de Windows 10 et lorsque je lance le téléchargement de l’ISO du système d’exploitation je suis confronté à un nouveau dilemme : Windows 10 CB or Windows 10 LTSB ? Après la lecture de quelques articles, je me rends compte qu’il existe aussi un mode CBB et des histoires de « Windows Updates« , « Windows Update for business » et « WSUS »  :-s

Du coup, je fais une petite pause pour assimiler tout ça, et en revenant je me dis que je ne dois pas être le seul à chercher une réponse à ces questions existentielles : Que signifient tous ces termes ? Comment m’assurer que ce que je choisis correspond à la solution la plus adaptée à mon environnement ?

Cet article a pour but de partager l’état de mes connaissances sur le processus de mise à jour de Windows 10.

Quézaco ?

CB, CBB et LTSB sont un des aspects de « Windows as a Service ». Comme vous le savez certainement, il n’existera vraisemblablement plus de version majeure de Windows, mais une succession régulière d’évolutions un peu à la manière de Windows 8 et Windows 8.1. Ce virage implique un cycle de mises à jour plus régulier et par conséquent des effets potentiels de diverses natures :

  • De nouvelles fonctionnalités livrées plus régulièrement 🙂
  • Une fragmentation des version de Windows potentiellement plus grande 🙁
  • Un rythme de mise à niveau difficile à appliquer en entreprise 🙁

Pour répondre de la meilleure des manières, Microsoft a organisé le processus de publication des nouvelles branches de Windows 10 de manière progressive et adapté à tous les types d’usages. Cette organisation permet à Microsoft de limiter l’effet de fragmentation de l’écosystème Windows, tout en permettant aux plus curieux de tester les nouvelles branches et en laissant le temps aux entreprises de mettre à niveau leur parc de terminaux.  

Le cycle de vie des branches Windows 10

Chaque évolution de Windows 10 correspond à une branche. Si vous avez participé au programme Windows Insider Windows 10, vous avez reçu de manière plus ou moins régulière de nouvelles versions Beta. On pourrait comparer ce mécanisme à celui des branches Windows 10 à ceci prêt qu’une branche Windows 10 n’est pas une version Beta.  Lorsque Microsoft a finalisé le développement d’une branche de Windows 10 (c’est à dire une version de Windows 10 accompagnée de correctifs et nouvelles fonctionnalités), cette version est d’abord publiée à un périmètre restreint et interne à des fins de tests. au fur et à mesure de la stabilisation de cette branche, le périmètre s’élargit pour toucher de plus en plus de terminaux de nature et d’usages de plus en plus hétérogènes. Lorsque la branche est suffisamment stable, elle est identifiée comme « Current Branch » puis est publiée de manière générale. Pour reprendre l’analogie avec le programme Insider, vous receviez les nouvelles betas de Windows plus ou moins rapidement dépendamment du périmètre que vous aviez choisi (slow ring ou fast ring). Le schéma suivant présente ce mode de publication :

C’est ici que nous voyons apparaître les 3 premiers termes : « Current Branch », « Current Branch for Business » et « Long Term Servicing Branch ». Et comme un schéma est souvent plus clair qu’un long discours (plein de fautes d’orthographes de surcroît), il est aisé de comprendre que la date de disponibilité de la branche dépend du mode choisi. Ainsi, en choisissant le mode « Current Branch » on obtiendra les nouvelles branches plus rapidement que dans le mode « Current Branch for Business » ou « Long Term Servicing Branch ».

Pour limiter le phénomène de fragmentation, c’est-à-dire, un nombre élevé de branches différentes déployées, qui engendre une complexité énorme dans le mécanisme de support, Microsoft impose le mode de fonctionnement suivant : si vous souhaitez bénéficier d’un support étendu de Windows (I.E : bénéficier des dernières mises à jour et de nouvelles fonctionnalités), vous devez suivre le rythme de déploiement des branches. Par conséquent vous disposez d’un délai pour mettre à jour vos systèmes vers la « current branch ». Passé ce délai votre système n’est plus mis à jour. il se retrouve en quelque sorte bloqué dans sa branche. Microsoft est cependant conscient que ce mode de fonctionnement n’est pas adapté à tous les contextes en particulier en entreprise. Par conséquent, dépendamment du mode de diffusion choisi, vous aurez un délai plus ou moins étendu pour mettre à jour votre branche. En choisissant le mode « Current Branch » vous disposez de 4 mois pour mettre à jour votre système. En choisissant le mode « Current Branch For Business » vous disposez de 8 mois. Dans le mode « Long Term Servicing Branch », aucun nouvelle branche n’est déployée, seuls les correctifs sont installés. Les deux premiers cas s’apparentent au mode de fonctionnement de la mise à jour de Windows 8 vers Windows 8.1. Le mode « LTSB » s’apparente davantage à ce que nous connaissons avec Windows 7 SP1 : aucun nouveau Service Pack ni Release n’a été publié mais uniquement des correctifs. Le seul moyen d’appliquer une nouvelle branche sur un système configuré en « Long Term Servicing branch » ou un système qui n’a pas appliqué la branche courante dans le délai imparti, c’est de lancer une mise à niveau Windows (In-Place Upgrade) ou Réinstallation du système (Refresh). Tout comme dans le cas de Windows 7 SP1 : pour appliquer Windows 8 seule la réinstallation ou la mise à niveau est possible.

Dernière information et pas de moindre, la branche « Long Term Servicing Branch » ne contient pas toutes les fonctionnalités de Windows 10. En fait toutes les fonctionnalités Windows 10 qui sont conçues pour évoluer régulièrement sont exclus de cette branche. A l’heure où j’écris ce quelques lignes, la branche « LTSB » de Windows 10 Enterprise RTM n’embarque donc ni Cortana, ni le navigateur Edge, et la liste n’est pas exhaustive (je pense particulièrement à toutes les applications livrées par le Store Windows). Lorsqu’une nouvelle branche « LTSB » est publiée, elle est valable 10 ans. Cette branche est donc adaptée à des usages de type Mission-Critical. Microsoft recommande de limiter au maximum le déploiement de la branche LTSB sur les terminaux à usage classique, mais plutôt d’adopter la branche « CB » ou « CBB ».

Comment choisir sa branche ?

Premièrement le choix de la branche est plus ou moins limité dépendamment de la version de Windows. Le tableau suivant décrit les choix possibles :

Windows10-Edge-Entreprise-620

Notez que la version « Home » ne peut être installée qu’en mode « Current Branch ». On en déduit ici que la « Current Branch » correspond à la version grand public. Dès qu’une nouvelle branche attendra la statut « Current Branch » les systèmes seront notifiés et la mise à niveau devra être réalisée dans les 4 mois.

Dans les autres cas, vous aurez le choix entre les branches « CB », « CBB » ou « LTSB ».

Concernant la branche « Current Branch for business », il semblerait que cette branche soit identique à la branche « Current Branch ». En d’autre terme c’est le même média d’installation que la « Current Branch ». Une option dans le panneau de configuration Windows Update permettant de différer les mises à niveau matérialise le mode « Current Branch for Business ». En sélectionnant cette option, vous disposez de 8 mois pour mettre à niveau le système.

CBB

Par conséquent vous n’avez qu’à choisir entre la « Current Branch » ou la « Long Term Servicing Branch ». Matériellement ces deux branches sont disponibles via deux images .ISO différentes. Attention donc à choisir le bon média avant de vous lancer dans la création de votre Image de référence ! Le screenshot suivant est issu du site MVLS où l’on voit apparaître les deux médias :

MVLS

Windows Update, Windows Update For Business et WSUS

Dernier point de cet article, vous avez certainement remarqué que plusieurs outils peuvent être utilisés pour réaliser les mises à niveau de vos terminaux. Ils sont désormais au nombre de 3 :

  • Windows Update : Le classique service web de Microsoft. Un terminal Windows 10 déployé par défaut est configuré pour obtenir ses mises à jour à partir de ce service
  • Windows Server Update Services (WSUS) : Ce service est la version On-Premise de Windows Update. En d’autre terme, vous installez ce serveur dans votre réseau puis sélectionnez les mises à jour qui seront installées sur les terminaux de votre environnement. Ce service présente l’avantage de vous donner le contrôle sur les mises à jour à appliquer. D’autre part, les mises à jour ne sont téléchargées qu’une seule fois depuis Internet, puis diffusées en interne par le service WSUS, d’où une optimisation sensible de la consommation de votre lien WAN. En contrepartie, l’administration de ce service implique une charge supplémentaire dont votre équipe devra se charger
  • Windows Update for Business: Le petit dernier de la famille. Ce service est réservé aux versions PRO et ENTERPRISE et tente d’adapter la gestion des mises à jour au nouveau cycle de développement de Windows 10. Il apporte les fonctionnalités suivantes :
    • Différents cycles de mise à jour : L’administrateur peut spécifier quels terminaux devront être mis à jour en premier et quels autres recevront les mises à jour ultérieurement
    • Support des fenêtres de maintenance : fonctionnalité connue des administrateurs SCCM, fenêtres de maintenance permettent de configurer un intervalle horaires à l’intérieur duquel l’installation des mises à jour et / ou le redémarrage sont autorisés. En dehors de ces fenêtres aucun redémarrage ni installation de mise à jour n’est réalisé
    • Diffusion Peer-to-Peer : Un terminal ayant téléchargé une mise à jour peut devenir une source de téléchargement pour un autre poste de travail se situant dans le même site, afin d’optimiser la bande passante
    • Intégration avec les outils de gestion existants tels que System Center Configuration Manager ou Enterprise Mobility Suite.

Pour le moment nous n’avons pas beaucoup plus d’information concernant « Windows Update For Business », l’article présentant le service est disponible ici. En tout cas ce service semble avoir des liens forts avec la fonctionnalité « Branch-Cache » de Windows Server, la branche « Current Branch for Business de Windows 10 » et SCCM / Intune pour la partie fenêtres de maintenance.

Conclusion

Pour clôturer cet article retenons les éléments suivants :

  • La version Home de Windows 10 sera mise à niveau au rythme des publications dans Microsoft Update.
  • A partir de la version Pro, les nouvelles branches seront disponibles 4 mois après la publication générale et vous disposerez d’un délai supplémentaire (8 mois) pour installer les mises à niveau sur votre parc. Pour cela vous devrez configurer les terminaux en mode « Current Branch for Business »
  • Lorsque vous bénéficiez de la version Enterprise, vous pouvez opter pour la branche « Current Branch », ou « Long Term Servicing Branch ». la première est identique au point précédent et la seconde est une version de Windows 10 valable 10 ans mais n’embarquant aucune fonctionnalité régulièrement mise à jour comme Cortana, Edge, etc… Cette branche est donc dédiée aux terminaux de type « Mission-Critical » et bénéficiera des correctifs mais pas de nouvelle fonctionnalité
  • La bascule d’un système LTSB en Current Branch nécessite la réalisation d’une mise à niveau (In-place upgrade) ou d’une réinstallation d’OS avec le média « Current Branch » (Refresh)
  • Les outils existants et de nouveaux outils sont disponibles (WSUS, SCCM) pour déployer les mises à jour Windows 10. « Windows Update for Business » n’est pas encore disponible mais il apportera un certain nombre de fonctionnalités qui font défaut aujourd’hui au service WSUS (fenêtres de maintenance, Peer-to-Peer, etc..)

La vidéo suivante (en Anglais), issue d’une présentation réalisée auprès de partenaires détaille les informations présentées précédemment :

4 réflexions au sujet de “[Windows] Windows 10 : Différences entre les versions « Current Branch », « Current Branch for Business » et « Long Term Servicing Branch »

  1. Excellent post. Petite question du coup qui m’est venu après avoir lu « A partir de la version Pro, les nouvelles branches seront disponibles 4 mois après la publication générale et vous disposerez d’un délai supplémentaire (8 mois) pour installer les mises à niveau sur votre parc.  »
    On dispose donc de 12 mois (4+8) pour rattraper la Current Branch ou bien 8 mois au maximum ? Cette phrase m’a un peu induite en erreur. Merci 🙂

    • Bonjour Michel,
      Merci pour votre question.
      A partir de la version Pro vous pouvez différer la mise à niveau, c’est-à-dire être notifié 4 mois plus tard de la disponibilité d’une mise à niveau. A partir de la disponibilité de la mise à niveau vous avez 8 mois pour l’installer.
      Vous aurez donc bien 8 mois pour installer cette mise à niveau.
      En espérant que cette précision répond à votre question … sinon n’hésitez pas à me recontacter.
      Cordialement,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :