[SCCM] SCCM 2012 R2 : Cumulative Update 3 disponible au téléchargement

Bonjour à tous,

Depuis le 22 septembre dernier, Microsoft a publié la mise à jour cumulative 3 pour SCCM 2012 R2. Cette mise à jour est disponible ici.
Au menu des réjouissances :


Gestion des applications
  • La distribution de contenu depuis un CAS vers des point de distribution distants peut prendre plus de temps que prévu. Ce phénomène est particulièrement visible lorsque de nombreuses applications sont mises à jour vers de nombreux points de distribution
  • Lorsqu’un poste de travail est retiré d’un regroupement et qu’une application est déployée sur ce regroupement, l’application n’est pas retirée du centre logiciel sur le poste de travail
  • L’assistant d’exportation d’une application échoue lorsque les sources de cette application contiennent des sous-dossiers imbriqués et que l’application est mise à jour
  • Les modifications apportées à la valeur CIEnforceState pour une application ne sont pas enregistrées sur le client en cas de redémarrage immédiat inité en dehors de Configuration Manager . Ce scénario affecte les applications et les chaînes l’application de dépendance dans laquelle la demande a l’option suivante est activée : “Only when no user is logged on / CM client will force a mandatory device restart
Wake-On-LAN
  • Une demande de Wake-On-LAN initiée depuis un serveur SCCM peut expirer dans un environnement doté de plus de 30000 clients.
Migration
  • Le processus de colecte de données peut expirer lorsque Configuration Manager est migré à partir de SCCM 2007 vers SCCM 2012 R2 . Ce problème peut survenir dans le cas où plusieurs sites d’origine sont utilisés, et de nombreux ( 100 000 ou plus) dossiers n’existent que dans la base de données du site de destination
Portail d'entreprise
  • Les clients ne peuvent pas configurer les paramètres pour le portail de l’entreprise pour les sites où plusieurs catalogues d’applications sont installés. Le fichier de log UpdateTrustedSites.log affiche des messages d’erreur de cet ordre : “Updating metro app setting with package family ‘Microsoft.CorporateAppCenter_8wekyb3d8bbwe’, URL ‘http://siteserver:80/CMApplicationCatalog’…E_FAIL, HRESULT=80004005Failed to set settings into container ‘PolicySettings\CCMSettings’ of package ‘Microsoft.CorporateAppCenter_8wekyb3d8bbwe”
Console d'administration
  • La console d’administration peut cesser de fonctionner lors de la modification des actions de séquence de tâches suivantes :
    • Modifier les paramètres réseau
    • joindre un domaine ou un workgroup
MDM
  • Les stratégies de configuration ne sont pas mises à jour lorsqu’un dispositif de poche Windows Embedded est déplacé d’un regroupement à l’autre . Par exemple , quand un appareil est déplacé d’un regroupement pour l’installation d’une application à une regroupement de désinstallation , un conflit de règles se produit. Les entrées de logs semblables aux suivants sont enregistrées dans le fichier de SMS_DM.log : “Uninstall AppPolicy is in conflict with other Install AppPolicy. Bailing out without Processing
  • Une condition de concurrence peut provoquer l’échec de renouvellement du certificat Windows Intune. Les entrées de log similaires aux suivantes peuvent être constatées dans le fichier  DMPDownload.log: “Renewing connector certificate… Failed to call SaveAccountInfo. error = Unknown error SMS_DMP_DOWNLOADER is exiting…  
  • Une stratégie de type “Simple Certificate Enrollment Protocol” peut ne pas être délivré à un terminal lorsqu’il a été renommé suite à son inscription dans Windows Intune
  • Les messages d’état “Simple Certificate Enrollment Protocol” sont marqués à tort comme corrompus  lorsqu’ils s’appliquent à des appareils et qui contiennent une entrée de l’utilisateur SYSTEM
  • des demandes de certificat “Simple Certificate Enrollment Protocol” peuvent échouée lorsqu’elles sont réalisées à partir de client membre d’un groupe de travail. Les entrées de log similaires aux suivantes peuvent être constatées dans le fichier CRP.log :
    • DB returned NULL. Parameters in CSR and DB do not match
    • Exception: System.ArgumentException: DB returned NULL.Parameters in CSR and DB do not match
Déploiement de système d'exploitation
  • Quand un ordinateur inconnu UEFI x64 est démarré en utilisant PXE dans SCCM 2012 R2 , le regroupement d’ordinateurs inconnus x86 est utilisé à tort à la place du x64. Cela peut causer L’exécution de mauvaises séquence de tâches sur l’ordinateur cible
Client
  • Le service Hôte de l’agent SMS peut s’arrêter inopinément lors de l’exécution d’une séquence de tâches
Serveurs et systèmes de site
  • Le service SMS_Executive peut se fermer de manière inattendue lors de la suppression d’un package à partir d’un grand nombre (plus de 100 ) de points de distribution . Les entrées de log semblables aux suivantes sont visibles dans le fichier distmgr.log :
    • Wait failed while waiting for all DP threads to end. Thread Count = 94, Error = 87
    • Distribution Manager tried 100 times, it will exit now
  • La modification d’un point de distribution Windows Server 2012 R2 peut entraîner la désactivation des la journalisation dans IIS
  • La modification d’un point de distribution précédemment migré depuis SCCM 2007 peut entraîner une nouvelle exécution du processus de migration
Windows PowerShell
  • La liste des modifications et corrections apportées au module PowerShell pour SCCM est disponible ICI.

D’autre part les modifications suivantes sont également apportées :

  • Communication clients <-> Management Point :
    • Cette mise à jour cumulative introduit une nouvelle entrée de registre pour les clients . Cette entrée permet de restreindre les points de gestion qu’un client peut utiliser. Cela peut être utile dans des environnements qui ont plusieurs points de gestion dans différentes forêts Active Directory. Une nouvelle valeur de Registre : AllowedMPs , permet de renseigner la liste des points de gestion qu’un client peut contacter :
      • Type : REG_MULTI_SZ
      • Chemin : HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\CCM
      • Nom : AllowedMPs
    • Renseignez un point de gestion (FQDN) par ligne
    • Cette modification n’a pas d’effet sur le fonctionnement des autres composants (DP, SUP, etc.)
    • Cette modification ne s’applique qu’aux points de gestion de sites primaires.

 

  • Support de nouveaux systèmes d’exploitation :
    • Debian 7 (x86)Debian 7 (x64)
    • Red Hat Enterprise Linux 7 (x64)
    • CentOS 7 (x64)
    • Oracle 7 (x64)

 

  • WSUS :
    • Les SUP de sites enfants réaliser une synchronisation initiale partielle, même lorsque le SUP parent est surchargé. Cette synchronisation partielle se produit lorsque le composant Gestionnaire de synchronisation WSUS sur un site principal commence la synchronisation avant que WSUS ai terminé le traitement de toutes les mises à jour des métadonnées . Pour éviter ce scénario , la sous-clé de Registre suivante peut être configuré pour utiliser une nouvelle valeur (en secondes):
      • Type : REG_SZ
      • Chemin : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\SMS\Components\SMS_WSUS_SYNC_MANAGER
      • Nom : SyncGracePeriod
      • Valeur : (en secondes)

Pour le reste, à savoir la version originale et le téléchargement du correctif, tout ce passe sur cette page.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.