GERER LES PILOTES (5) – Gérer les pilotes dans SCCM 2007

Essayons maintenant de gérer les pilotes par le biais de SCCM 2007.

Tout comme dans MDT, nous allons pouvoir (et devoir) gérer les « bons » et les « mauvais » pilotes. Les bons pilotes seront gérés dans la section « Operating System Deployment » et les mauvais seront gérés dans la section « Software distribution ».

Cet article vous présente la gestion des pilotes dans SCCM 2007.

Introduction

La gestion des pilotes dans SCCM s’apparente à du regroupement/classement plus que de la technique pure (de la même manière que MDT).

Afin de rendre leur gestion plus simple et surtout plus évolutive, vous allez devoir au préalable classer ces pilotes, puis les intégrer dans SCCM. Cette opération consiste en :

  • La création d’une arborescence de dossiers contenant les sources des pilotes ainsi qu’une arborescence regroupant les packs de pilotes
  • La création d’une arborescence dans la console ConfigMgr qui nous permettra de retrouver plus facilement nos pilotes
  • La création d’un package de drivers par modèle d’ordinateur, par système d’exploitation et par architecture processeur et l’importation de ce pack dans SCCM, puis l’envoi de ce package sur vos points de distribution
  • La configuration de vos séquences de tâches pour l’installation de ces pack de drivers, en filtrant l’application des ces packs pour chaque modèle

Avant tout !

Correctif pour la gestion des pilotes dupliqués

SCCM 2007 SP2 contient un bug lié à la gestion des pilotes. En effet, si vous tentez d’importer un pilote qui existe déjà dans SCCM, une erreur surviendra. Cette erreur empêche donc d’avoir un pilote dupliqué dans plusieurs packs de pilotes.

Dans une certaine mesure, ceci peut ne pas être un problème. un pilote peut être lié à plusieurs packs de pilotes. Mais dans ce cas, que ce passe-t’il si un pack de pilotes contenant notre pilote partagé est supprimé ? Réponse : le pilote est supprimé et donc l’installation du pack restant se fera sans ce pilote supprimé. Dans ce même cas nous aurions des packs de pilotes interdépendants. Vous conviendrez aisément que leur gestion à long terme s’en trouverait complexifiée.

Ce que nous souhaitons, c’est qu’un pack de pilotes comprenne tous les pilotes qui lui sont liés. De cette manière, au moment du retrait d’un pack, je n’aurai pas à avoir peur d’effet de bord.

Pour ce faire, vous devrez donc installer au préalable ce premier correctif : KB2213600.

Ce correctif est disponible à l’adresse suivante : http://support.microsoft.com/kb/2213600/en-us

il doit être installé sur tous les systèmes à partir desquels vous réaliserez une opération d’importation de pilotes :

  • Sur les serveurs de site sur lesquels la console SCCM est installée et à partir desquels vous importerez des pilotes
  • Sur les postes de travail sur lesquels la console SCCM est installée et à partir desquels vous importerez des pilotes

Correctif empêchant l’importation de pilotes uniquement signés pour Windows 7

dans la série des … correctifs, celui-ci peut être aussi important. Par défaut, un pilote uniquement signés pour Windows 7 ne peut être importé.

Installez le correctif à l’adresse suivante pour résoudre ce problème : http://support.microsoft.com/kb/978754/en-us

Création d’un pack de pilotes

pour la création d’un pack de pilotes je vous redirige vers un précédent article : ici

Création d’une arborescence de dossiers pour stocker les pilotes et les pack de pilotes

Avant de réaliser n’importe quelle opération dans  SCCM, nous allons créer un dossier dans lequel nous stockerons les sources pilotes.

Cette structure repose sur les éléments suivants :

  • architecture
    • système d’exploitation
      • modele
        • good drivers
        • Bad drivers

la capture suivante illustre cette arborescence

[catablog category= »MDT – Create folder Tree » template= »gallery »]

Lorsque vous importez des pilotes dans SCCM, vous devrez les intégrer dans des packs de pilotes. dans notre cas, un pack de pilote par Architecture/OS/Modèle sera créé. Ces packs de pilotes sont stockés sur le serveur SCCM. Ils sont ensuite envoyés sur tous les points de distribution. Enfin, lors du déploiement d’un ordinateur, celui-ci accède à un des points de distribution, télécharge le pack de pilote, puis accède finalement au pilote pour l’installer.

Nous devons donc créer sur le serveur SCCM un dossier qui contiendra ces packs de pilotes.

[catablog category= »SCCM – drivers – Create driver packages folder tree » template= »gallery »]

Nous pouvons ensuite créer cette même arborescence dans SCCM puis importer tous les pilotes se trouvant dans le dossier « good drivers ». Un pilote étant toujours lié à un système d’exploitation, un périphérique/modèle et une architecture, nous allons créer cette arborescence dans la console ConfigMgr en nous basant sur ces critères :

  • Architecture
    • Système d’exploitation
      • Modèle

De cette manière d’un coup de clicks vous serez en mesure d’identifier rapidement et facilement les pilotes déployés sur un modèle particulier sur un OS et une architecture particulière.

[catablog category= »SCCM – drivers – Create ConfigMg console drivers tree » template= »gallery »]

Edition d’une séquence de tâche pour l’installation du pack de pilotes

Dans un deuxième temps, il nous faut configurer la séquence de tâches de sorte que lorsqu’un ordinateur s’installe, celui-ci accède automatiquement au pack de pilote lié à son modèle.

Pour cela nous aurons besoin de réaliser deux étapes :

  • ajouter une étape d’installation d’un pack de pilote
  • ajouter à cette étape une condition d’exécution basée sur la variable « Model »

Voici donc comment configurer notre séquence de tâches :

[catablog category= »SCCM – Drivers – Edit Task Sequence » template= »gallery »]

La préparation des « mauvais » pilotes

Après avoir testé le déploiement de votre poste de travail, il est probable que la totalité des pilotes ne soient pas installés, particulièrement si votre poste contient une  carte 3G, un lecteur d’empreinte digitale, etc. Dans ce cas, la  seule méthode pour installer ce type de pilotes c’est d’exécuter le package d’installation que vous aura fourni le fabriquant.

Une fois téléchargé,  vous  devrez donc importer cette  application dans SCCM, à savoir créer un package et un ou des programmes d’installation.

[catablog category= »SCCM – Drivers – Import Bad Drivers » template= »gallery »]

Puis vous devrez  modifier votre séquence de tâches afin de faire en  sorte qu’elle installe automatiquement cette application, sur ce modèle de pc.

[catablog category= »SCCM – Drivers – Bad drivers – Edit Task Sequence » template= »gallery »]

La gestion des pilotes pour les images WinPE

Il vous est peut-être déjà arrivé de démarrer une nouvelle machine sur le réseau (en PXE) puis de lancer le déploiement d’un système d’exploitation, mais rien ne démarre ! En y regardant de plus près on se rend compte que notre image WinPE ne contient pas de pilote Réseau pour notre nouvelle machine. Par conséquent, avant de lancer le déploiement d’OS sur ce modèle, nous allons devoir télécharger puis injecter le pilote réseau dans notre image WinPE.

Comme vous avez pu le voir précédemment, lors de l’importation de nouveaux pilotes dans SCCM, il nous est possible d’importer tout ou partie de ces pilotes dans les images WinPE, ce qui est un bon début …. mais dans ce cas, nous nous retrouvons dans la même problématique que celle décrite précédemment à savoir l’utilisation d’une même instance de pilotes dans plusieurs pack de pilotes.

Nous pouvons contourner cette limite en créant un pack de pilotes dédié aux images WinPE, ne contenant que les pilotes réseaux et storage. La procédure est exactement la même que l’importation de « bons pilotes ». En résumé :

  1. Stockez les pilotes réseaux de vos modèles dans un dossier spécifique
  2. Dans SCCM, créez un dossier « WinPE » dans la section pilotes
  3. Importez vos pilotes :
    1. spécifiez le chemin des sources
    2. référencez ces pilotes dans une catégorie « WinPE »
    3. créez un pack de pilotes
  4. Importez ces pilotes dans les images WinPE
  5. Distribuez une nouvelle version des images WinPE sur vos points de distribution

A l’issue de cette opération votre modèle obtiendra une adresse IP.

Au Final

après quelques Tests, Tests et RE-Test, vos déploiements de pilotes dans SCCM seront :

  • plus propres car, grâce aux packs de pilotes dédiés par modèle, seuls les pilotes que vous aurez validés seront installés
  • plus évolutif. En cloisonnant les pilotes dans des packs de pilotes et en évitant de lier une instance de pilotes à plusieurs packs, vous vous prémunirez d’effets de bords non contrôlés (lors de suppresion d’un des pack par exemple)
  • plus clair car vos pilotes sont classés !

Enjoy !

Laisser un commentaire