GERER LES PILOTES (1) – Extraire les pilotes utilisés par un poste de travail

Avant de pouvoir intégrer des pilotes dans une solution de déploiement, il est nécessaire de récupérer les pilotes utilisés par les machines. Cet article a pour objectif de vous présenter rapidement les différentes méthodes. Je vous présenterai ensuite la méthode que j’utilise systématiquement par le biais d’un petit step-by-step.

Plusieurs méthodes nous permettent d’intégrer des pilotes dans une des solutions de déploiement Microsoft.


l’intégration sans installation d’OS.

 

image

Cette première solution présente l’avantage de ne pas nécessiter l’installation d’un OS sur le modèle cible. Nous nous contentons juste de télécharger les pilotes depuis le site du constructeur. Une fois ces pilotes téléchargés, nous les extrayons afin d’obtenir les fichiers .inf. Nous intégrons ensuite ces pilotes dans le produit de déploiement. Il ne reste plus qu’à déployer l’OS en utilisant le produit de déploiement afin de tester la bonne installation des pilotes.

Cependant cette solution présente quelques limites :

  • D’une part elle ne vous assure pas que les pilotes importés soient réellement utilisés. Prenons le cas par exemple d’une carte graphique (NVidia ou ATI). Aujourd’hui le package que vous téléchargez contient quasiment tous les pilotes des cartes graphiques de la même gamme. Finalement, une fois le package importé dans votre produit de déploiement vous vous retrouverez avec 50 pilotes correspondant à 50 modèles de carte vidéo alors que vous n’en n’avez besoin que d’un. Voici par exemple le résultat d’une importation d’un pilote Nvidia CATALYST dans SCCM 2007 :

image

  • D’autre part, en important directement un pilote sans l’avoir installé, vous risquez de vous retrouver devant un bel écran bleu lors du déploiement des postes de travail.

 

L’intégration après l’installation d’un OS.

image

Cette seconde solution nécessite un peu plus de travail en amont. En effet, avant de nous ruer sur le site du constructeur pour télécharger les pilotes, nous allons tout d’abord installer Windows 7 sur le modèle cible. Rappelez-vous que nativement Windows 7 embarque beaucoup plus de pilotes que ses ainés. Par conséquent, selon la génération de l’ordinateur, il se peut que tous les pilotes soient installés lors de l’installation de Windows. Le temps passé à déployer une machine est, dans ce cas, regagné !

Si des pilotes sont manquants ou ne correspondent pas à la version souhaitée, vous pouvez les télécharger depuis le site du constructeur et les installer.

Lorsque la configuration du poste vous convient, il ne vous reste plus qu’à extraire les pilotes utilisés par l’ordinateur. Pour ce faire j’utilise un petit outil gratuit très bien fait : DriverBackup!.

image

Comme vous pouvez le remarquer, nous avons la possibilité de ne sélectionner que les pilotes tierces (Third parts) ce qui est judicieux car nous n’avons pas besoin des pilotes OEM, autrement dit des pilotes natifs Windows 7. Dans cet exemple en ne sélectionnant que les pilotes tiers, je n’ai plus que 19 pilotes à exporter sur les 110 référencés initialement.

image

Une fois nos pilotes sélectionnés, il ne nous reste plus qu’à lancer la sauvegarde :

image

Les pilotes sauvegardés dans stockés dans une belle arborescence Sourire

image

il ne reste plus qu’à les importer dans votre produit de déploiement, puis tester leur installation lors de l’installation d’un OS.

Les “mauvais” pilotes

Dans mon introduction, j’expliquai que certains pilotes ne s’installent que comme des applications. Ils ne peuvent donc pas être déployés en utilisant les deux méthodes présentées précédemment. Dans ce cas, vous devrez télécharger le package contenant le pilote depuis le site du constructeur et réaliser une installation automatique du pilote lors du déploiement du système d’exploitation (voir dans l’article 4).

Step-By-Step

Imaginons une société “X” qui intègre le nouveau modèle suivant : Dell latitude E4310

Vérifier les pilotes manquants

Une fois Windows 7 installé à l’aide du DVD sur ce poste, il ne me reste plus qu’à télécharger et installer les pilotes suivants :

· Fingerprint sensor

· Unknown device K

· Video driver

clip_image002
Téléchargements des pilotes

Depuis le site Web de Dell, je ne sélectionne que les pilotes dont j’ai besoin.

 

 

clip_image004
Installation des pilotes

No comment

Vérification

that’s right !

Mon gestionnaire de périphérique est complet.

 

 

 

 

clip_image006
Sauvegarde des pilotes

 

Télécharger et exécuter driverbackup!

Dans notre cas le logiciel a détecté 100 pilotes utilisés.

 

 

Sélectionner uniquement les pilotes tierces

Cliquer sur “third parts”.

En effet, nous n’avons pas besoin de sauvegarder les pilotes OEM car ils sont déjà dans les sources de Windows 7.

Remarquez qu’il n’y a plus que 26 pilotes sélectionnés.

 

clip_image007

clip_image008

Sauvegarder les pilotes

Cliquer sur “start backup”

Spécifier :

· Un chemin de sauvegarde

· une description

· un nom de fichier (optionnel)

cliquer sur “start backup”

clip_image009
Vérifier le résultat de la sauvegarde

 

 

 

 

 

clip_image010
copier le dossier de sauvegarde

ce dossier sera utilisé lorsque vous intègrerez les pilotes dans un master ou dans un des produits suivants :

· wds

· mdt

· sccm

clip_image012

Grace à ce petit guide de sauvegarde des pilotes, vous pouvez désormais sélectionner uniquement les pilotes utilisés par vos machines.

Prochaine étape : intégrer ces pilotes dans votre master ou dans vos produits de déploiements de postes de travail.

10 réflexions au sujet de “GERER LES PILOTES (1) – Extraire les pilotes utilisés par un poste de travail

  1. Bonjour,
    et merci pour ce tuto très clair,
    c’est exactement cet outil d’extraction des pilotes dont je me sert (DrvBackup) pour ensuite les importer dans MDT2012 (OutOfBoxdrivers) , cependant je suis confronté depuis peu à un problème de pilote manquant (ethernet) alors que le déploiement se déroule bien en Pxe. En effet Windows7 s’installe et lors du 1er démarrage sur le bureau Admin la task sequence ne peut aller au bout m’indiquant un message d’erreur de pilote manquant : PCI\VEN_10EC…. bref le pilote de la carte ethernet Realtek GBE…. pilote que j’ai pourtant bien importé dans ma console MDT.
    Encore plus curieux cela marchait au début, et je me rend compte qu’à force d’importer des pilotes supplémentaires je rencontre ce type de problème. Cela ce produit pour un portable Toshiba C660 et une Tour Lenovo Me71 pour laquelle au départ aucun pioltes ne manquait après déploiement et à présent il manque l’ethernet et la CG nvidia.

    espérant avoir été clair je vous remercie d’avance pour votre réponse et vos pistes de recherche.

    Cordialement,

    • Bonjour Franck,

      De prime abord je pencherai pour un problème d’application des pilotes APRES l’application du master. dans votre séquence de tâches, cela correspond au groupe « post apply ». Dans ce groupe se trouve par défaut une étape « Apply Drivers ». De quelle manière intégrez-vous les pilotes dans ce groupe :
      – par un step « Apply Drivers » (la méthode par défaut)
      – ou par l’intégration d’un pack de pilotes (tel que décrit dans ce tuto) ??

      D’autre part, lorsque vous ajoutez de nouveaux pilotes dans MDT, assurez-vous que ces pilotes ne sont pas déjà présents.
      S’il sont déjà présents, vous avez la possibilité de les dupliquer (d’avoir une liste de pilotes complètes pour tous vos modèles) : c’est la méthode que je vous conseille.
      Si vous ne dupliquez pas les pilotes lors de l’importation, que vous installez les pilotes par des étapes « Apply drivers packages », vous pouvez rencontrer ce problème. Je m’explique :
      – Lors de l’importation de pilotes pour un nouveau modèle, vous choisissez de ne pas dupliquer le pilote. Le pilote réseau utilisé sera donc le pilote d’un précédent modèle. Mais MDT va lier ce pilote au nouveau modèle déclaré …. et plus au modèle déjà présent, d’où la perte de certains pilotes qui pourtant fonctionnaient auparavant.

      cordialement,

  2. Ce petit logiciel est génial, merci pour la simplicité et la clarté de ce tutoriel. Si tout le monde pouvait faire des tutoriel aussi clair, simple et précis, il n’y aurait pas tant de problème.
    Bonne continuation et merci encore !

Laisser un commentaire