[SCCM] Gestion des BIOS dans SCCM 2012

Vous avez certainement remarqué que SCCM fournit un certain nombre de fonctionnalités telles que le Wake-On-Lan ou la gestion des volumes BitLocker. Ces fonctionnalités sont très pratiques : elles permettent de réaliser des actions comme par exemple planifier le démarrage des postes de travail pour appliquer une série de correctifs Windows en dehors de périodes d’utilisation. Cependant, en naviguant sur les différentes pages Technet, vous vous êtes aussi rendu compte que ces fonctionnalités ne sont accessibles qu’à partir du moment où le BIOS de vos postes de travail est configuré pour répondre aux prés-requis de ces fonctionnalités. Prenons l’exemple du légendaire Wake-On-LAN. Tant que le BIOS du poste de travail et le pilote Windows ne sont pas configurés pour autoriser ce protocole, impossible de le démarrer à distance.

Cet article vous présente comment d’une part intégrer à l’inventaire matériel SCCM l’énumération des paramètres BIOS des postes de travail. Dans un second article je m’attacherai à décrire comment organiser et réaliser une campagne de configuration des BIOS de vos machines d’entreprise. Pour l’illustrer, j’utiliserai comme exemple l’activation du Wake-On-Lan.

Vous serez ainsi en mesure d’intégrer à la gestion de vos postes de travail la composante BIOS 🙂

Vue d’ensemble

La supervision des configuration de BIOS est découpée en trois étapes :

  • Dans un premier temps nous devons équiper les terminaux d’outils d’inventaire des paramètres du BIOS
  • Dans un second temps, nous devons configurer l’inventaire matériel SCCM de sorte qu’il intègre l’inventaire de la configuration du BIOS
  • Enfin, lorsque les informations de configuration seront accessibles depuis la console SCCM, nous serons en mesure de configurer une campagne de configuration

Easy donc ! … Mais pas tant que ça …

Comme je vous le disais dans le chapitre précédent, il faut dans un premier temps équiper les ordinateurs d’outils d’inventaire de BIOS. Ces outils sont des applications fournies par les constructeurs … et en particulier par les “grands” constructeurs. Voici une liste des constructeurs proposant une application de gestion de BIOS :

  • DELL  :
    • Command | Monitor
    • Lien de téléchargement : ICI
  • HP :
    • Client Management Interface (CMI)
    • Lien de téléchargement :  ICI
  • LENOVO :
    • C’est magique, rien n’est à installer. il ne reste plus qu’à scripter.
    • Deployment Guide

Le principe de ces applications est toujours le même : ajouter à Windows un espace de noms WMI contenant des classes. Ces classes contiennent les paramètres du BIOS de l’ordinateur ainsi que les méthodes ou fonctions permettant de les modifier. Pourquoi WMI ? Parce que c’est un standard et c’est appréciable, parce que vous savez tous aujourd’hui comment interagir avec ces fameuses classes … et pour rien enlever à notre plaisir : SCCM est un produit pétrit de WMI 🙂 : l’inventaire matériel est par exemple basé sur cette technologie.

Dans le terme “en particulier par les grands constructeurs“, vous aurez certainement compris que certains constructeurs ne fournissent pas ce genre d’outils. Il vous sera par conséquent impossible d’inventorier et configurer les BIOS de ces machines. Exit donc l’inventaire et la configuration des BIOS de Surface par exemple … en tout cas à l’heure où je vous parle.

1. Installation des outils sur les postes de travail

Les produits énumérés ci-dessus sont livrés sous forme de fichiers d’installation .MSI. Partant de là on sait déjà que leur intégration dans SCCM et leur déploiement sur les postes de travail sera très simple.

Lorsque l’application est intégrée à SCCM, il nous faut maintenant la déployer. Dans l’idéal chaque application de gestion des BIOS ciblera les modèles qu’elle supporte. Nous pouvons créer un regroupement de périphériques par fabriquant d’ordinateur, puis intégrer chaque regroupement dans un regroupement de déploiement d’application. Cette solution présente l’avantage de faire en sorte que les postes nouvellement installés seront automatiquement équipés de l’application de gestion des BIOS (grâce à l’adhésion basée sur l’inventaire des terminaux). Le schéma suivant présente une option possible.

2. Extension de l'inventaire matériel

Lorsque les postes de travail sont équipés de l’outil de gestion du BIOS, un espace de nom WMI est créé. Cet espace de nom contient des classes WMI qui permettent de consulter les paramètres de BIOS voir même de les modifier. Ce sont ces classes WMI qui nous intéressent. En règle générale, parmi toutes les classes WMI exposées dans l’espace de nom, une seule est utile. La liste suivante vous donne le classe WMI par logiciel de gestion :

  • DELL Command | Monitor :
    • Espace de nom : Root\DCIM\Sysman
    • classe : DCIM_BIOSEnumeration
  •  HP :
    • Espace de nom : Root\HP\InstrumentedBIOS
    • classe : HP_BIOSEnumeration
  • LENOVO :
    • Espace de nom : Root\WMI
    • classe : Lenovo_BiosSetting

Pour ajouter ces classes à l’inventaire matériel SCCM, ouvrez la console d’administration SCCM, puis sélectionnez le Workspace “Administration“. Dans la colonne de gauche, sélectionnez “Paramètres Clients“. Dans la page principale, faites un clic-droit sur “Paramètres Clients par défaut” puis cliquez sur “Propriétés”.

Une fois que la fenêtre de propriétés des paramètres du client SCCM ouverte, sélectionnez dans la colonne de gauche “Inventaire Matériel“, puis dans la page de détail cliquez sur le bouton “Classes“.

Lorsque la fenêtre de détail des classes d’inventaire s’ouvre cliquez sur le bouton “Ajouter” en bas à droite. Cliquez ensuite sur le bouton “Connexion“. Spécifiez le nom d’un ordinateur équipé de l’outil de gestion des BIOS puis l’espace de nom qui stocke la classe WMI recherchée. Utilisez au besoin un compte administrateur du poste cible puis cliquez sur le bouton “Connexion“.

Parmi la liste de classes WMI qui s’affiche, sélectionnez la classe qui contient les paramètres de BIOS (voir ci-dessus). Éditez les paramètres d’import de la classe tels que son nom d’affichage puis cliquez sur “OK”. de retour dans la fenêtre de détail des classes d’inventaire, sélectionnez les propriétés que vous souhaitez inventorier, puis cliquez sur “OK”. Répétez l’opération pour chaque constructeur présent dans votre parc.

La galerie suivante illustre les actions précédemment décrites.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Désormais l’inventaire matériel SCCM intègre l’inventaire des paramètres de BIOS 🙂

Prochaine étape : Mettre en oeuvre une campagne de configuration; mais nous verrons ça dans un prochain article 😉

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :